Les pays pollueurs se réunissent à Paris

pollution_01.jpgAujourd’hui, s’ouvre à Paris le Major Economies Meeting (MEM) qui réunit durant 2 jours les 16 principales économies responsables de 80% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Après une réunion initiée par le président américain George W. Bush en septembre 2007 à Washington et une réunion d’experts qui s’est tenue en janvier dernier à Hawaï, les huit pays les plus industrialisés du G8, la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud, le Mexique, la Corée du Sud, l’Indonésie et l’Australie, se retrouveront à Paris pour deux jours de discussions informelles sur la lutte contre le changement climatique.

Ce troisième rendez-vous des MEM devrait s’intéresser aux possibilités de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) par secteurs de production et aux transferts de technologie. Cette rencontre vise notamment à préparer la conférence de Copenhague qui se tiendra en décembre 2009.

“Déclaration des leaders”

Les Etats-Unis, premiers “pollueurs” avec la Chine et seul pays industrialisé à ne pas avoir ratifié le Procotole de Kyoto à ce jour, espèrent rallier un consensus autour d’une “déclaration des leaders” des MEM qui pourrait être publiée lors du sommet du G8 qui se tiendra en juillet au Japon.

Initialement, l’Union européenne et les pays émergents craignaient un parasitage des négociations sous l’égide de l’ONU. Désormais, le MEM est désormais considéré comme un dialogue utile et complémentaire.

La réunion sera ouverte ce matin par Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire. Yvo de Boer, patron de la Convention de l’ONU sur les changements climatiques (UNFCCC), et le président Nicolas Sarkozy ont prévu de s’adresser aux participants réunis à Paris.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter