Les biocarburants oui, mais à base de déchets agricoles

carburant_vert_biocarburant.jpgJean Ziegler, le rapporteur de l’ONU pour le droit à l’alimentation, pointe du doigt les biocarburants, responsables selon lui de la hausse du prix des denrées alimentaires à l’origine de nouvelles “émeutes de la faim”. La solution passerait alors par les déchets agricoles.

Interrogé par un quotidien suisse, Jean Ziegler préconise l’utilisation des déchets agricoles pour la fabrication des agrocarburants. “Promouvoir les agrocarburants avec des exemptions fiscales comme le fait la Suisse par exemple, c’est très bien, à condition que ces carburants soient produits avec des déchets végétaux, comme les copeaux de bois“.

D’une manière plus générale, le rapporteur de l’ONU est favorable aux biocarburants comme source d’énergie alternative, mais cela tant que cela n’a pas d’influence négative sur le marché de l’alimentation. Ainsi, l’utilisation de copeaux de bois ou encore des déchets de la canne à sucre comme cela est déjà le cas au Brésil pour la production de ces nouveaux carburants, n’aggrave en rien la crise alimentaire mondiale.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter