Une mission pour comprendre le réchauffement climatique

arctas.jpgL’Arctic Research of the Composition of the Troposhere from Aircraft and Satellites (ARCTAS) est un projet de la Nasa dont l’objectif est d’étudier la composition chimique de la basse atmosphère de l’Arctique. Plus spécifiquement, les scientifiques de la Nasa veulent en savoir plus sur la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique dans la région arctique.

Sur les 100 dernières années, le réchauffement climatique a été plus rapide dans l’Arctique que dans les autres régions du globe. Le Earth Science Project Office (ESPO) de la Nasa ainsi que d’autres organisations participant au projet veulent étudier l’atmosphère de l’Arctique pour mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la planète.

Il est important que nous nous rendons en Arctique pour comprendre la contribution atmosphérique au réchauffement dans un endroit où le climat change rapidement. Nous devons fournir les données les plus complètes sur cette région qui est jusqu’à présent rarement observée, mais qui subit le changement climatique d’une façon critique“, a expliqué Jim Crawford, directeur de l’ARCTAS.

“Prévoir le changement climatique”

Le programme ARCTAS a commencé à Fairbanks, en Alaska, où trois avions serviront de laboratoires durant trois semaines d’observation. La pollution atmosphérique due aux gaz à effet de serre et les radiations solaires seront mesurées.

Daniel Jacob, un scientifique de l’Université de Harvard qui participe au projet ARCTAS a indiqué qu’en “étudiant l’Arctique, on peut ainsi prévoir le changement climatique mondial. Nous ne comprenons pas pourquoi le changement est aussi rapide. C’est pour mieux comprendre que nous devons y aller“.

Réaliser un modèle informatique

Les données collectées par les scientifiques permettront de réaliser un modèle informatique sur le changement climatique en Arctique. Cela permettra aux chercheurs d’avoir une meilleure idée de la façon dont les polluants sont transportés jusque dans cette région polaire ainsi que leur impact sur l’environnement et le climat.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter