Veolia stoppée à la Bouexière

veolia_proprete_01.jpgAlors que Veolia a déposé il y a plus d’un an un dossier pour la construction d’une usine de compostage des déchets à la Bouexière, petite commune d’Ille-et-Vilaine, les riverains ne l’entendent pas ainsi et se mobilisent afin de faire échouer le projet.

Franck Lainé, le directeur départemental de Veolia Propreté explique le projet de son groupe dans les colonnes de “Ouest-France”. “Cette station doit permettre de valoriser les déchets verts des cantons de Liffré , de Saint-Aubin d’Aubigné, et d’une grande partie de Rennes métropole. Nous souhaitons ainsi produire 3.600 tonnes de compost par an“.

Pour ce faire, Veolia a déposé une demande il y a plus d’un an pour construire son usine sur un terrain privé de 1,4 ha, à 550 mètres de toute habitation. Les travaux qui ont bien débuté début février ont cependant été stoppés dès le 23 du même mois sur décision de l’ancien maire de la Bouexière, attentif à la colère des riverains.

Objectif : aucune nuisance

Depuis, Veolia attend de rencontrer la nouvelle municipalité avant de reprendre les travaux. Franck Lainé explique en effet, “nous sommes toujours motivés par ce projet. Il y a un déficit de compostage en Ille-et-Vilaine. Les quelques sites qui en produisent ne sont plus aux normes”.

Alors que les riverains demandent à Veolia de fournir des engagements quant à l’absence totale de nuisances inhérentes au projet, le directeur régional poursuit, “c’est dans notre intérêt. Le département aurait besoin de quatre ou cinq stations similaires. Si ça marche à la Bouexière, ce sera forcément plus facile de lancer d’autres projets“.

Certains d’entre-eux ce sont rendus sur le site de Chaize-le-Vicomte en Vendée et il sont pu constater que certaines odeurs nauséabondes rendaient l’air irrespirable autour de l’usine. Veolia promet alors de traiter le problème par l’utilisation d’un filtre végétal, d’une aération pilotée, ainsi que la pulvérisation d’un mélange d’huiles essentielles dès manipulation des déchets. Cela suffira-t-il pour convaincre des riverains plutôt inquiets? C’est au nouveau maire d’en juger.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter