Une éolienne sous-marine au large de l’Irlande du Nord

seagen_mct.jpgAlors qu’une hydrolienne réalisée à l’échelle un tiers a commencé à être installée lundi au large de Bénodet, dans le Finistère, l’installation d’un générateur utilisant l’énergie des courants marins, a débuté le même jour au large de l’Irlande du Nord. SeaGen, l’éolienne sous-marine présentée comme étant la première au monde à produire commercialement de l’électricité, devrait alimenter un millier de foyers dès cet été.

Après plusieurs retards, l’installation de SeaGen a commencé lundi et devrait prendre quatorze jours“, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la société Marine current turbines (MCT) qui a conçu SeaGen.

Les usines marémotrices comme celle de la Rance en France sont des barrages. Avec SeaGen, nous ne retenons pas l’eau“, a précisé le porte-parole, ajoutant qu’aujourd’hui, les infrastructures similaires sont au stade de prototype expérimental, à une moindre échelle et ne sont pas reliées au réseau national de distribution d’électricité.

Produire 10 MW d’ici 2012

SeaGen, qui possède deux rotors de 16 mètres chacun, a une envergure totale sous-marine de 43 mètres. Le dispositif doit être immergé à 24 mètres de profondeur dans le détroit de Strangford Lough, au sud-est de Belfast.

Le porte-parole de Marine current turbines a expliqué que ce site avait été choisi pour ses forts courants et pour sa proximité avec les infrastructures portuaires de Belfast. Avec le producteur d’énergie Npower, le groupe prévoit d’installer une “ferme” de sept SeaGen au large d’Anglesey, au nord-ouest du Pays de Galles, qui pourrait produire plus de 10 MW d’ici 2012.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter