Inquiétude autour des barrages français

barrage_eau_distribution.jpgLe député UMP des Bouches-du-Rhône Christian Kert, a été chargé de rédiger un rapport sur la fiabilité des barrages français dont la publication est prévue pour le mois de juin prochain. Pour l’heure les premières conclusions ne sont guère rassurantes.

Ce député inspecte depuis plusieurs mois de nombreux barrages et digues et compare les pratiques françaises et étrangères sur le sujet. Alors que les conclusions de son étude ne sont attendues que pour juin, il met d’ores et déjà en garde contre le danger représenté par certains ouvrages “gérés par des société privées” et qui sont susceptibles de “rompre a tout moment”.

Et de ces barrages, on en compte une bonne centaine en France. La faible hauteur d’une majorité d’entre-eux ne signifie pas pour autant un faible danger. Toute rupture peut avoir des conséquences dramatiques sur la population riveraine.

Baisse de la vigilance

Par ailleurs, Christain Kert revient sur la surveillance de ces barrages. Si les “grands” sont régulièrement inspectés par la Drire, la vigilance accordé aux ouvrages de faible importance tend à disparaitre. “Placés sous la responsabilité de la Direction des affaires agricoles, ils sont contrôlés par des ingénieurs chargés de s’occuper des engrais, des arpents, des ruisseaux. Les barrages, ils ne savent pas faire“, précise-t-il.

Normes obsolètes

Quant aux barrages gérés par EDF, Christian Kert n’est pas entièrement satisfait des réponses apportés par l’électricien français, notamment en ce qui concerne la résistance sismique de ces ouvrages. En effet, si EDF confirme que ses barrages respectent les normes en la matière, le député précise qu’ils “respectent les normes en vigueur à l’époque de leur construction“. Or certains d’entre-eux ont déjà 75 ans, on peut alors considérer que certaines des normes prises en compte sont désormais devenues obsolètes.

Cette étude revient donc sur un sujet sensible déjà évoqué lors de la révélation il y a un an par le magazine “Capital” d’un rapport confidentiel d’EDF qualifiant certains barrages de vétustes, et fissurés. Ce rapport faisait même état de certains ouvrages “obsolètes et dangereux”

  • facebook
  • googleplus
  • twitter