Chicago voit “vert”

toit_vert.jpgA Chicago, des jardins suspendus mis en place sur la toiture de la mairie de Chicago ainsi que sur des dizaines d’autres immeubles de la ville, participent limiter les émissions de CO2.

Il y a 7 ans, les premières plantes ont été installées sur le toit de la mairie de la troisième plus grande ville des Etats-Unis. Depuis, l’équivalent de 370.000 hectares de jardins suspendus verdissent la plus grande ville du Middle West.

Comme le rappelle l’AFP, les jardins suspendus mis en place sur les toits de Chicago permettent de refroidir les immeubles. Selon des données récupérées à partir de caméras thermiques, la température du toit végétalisé de la mairie de Chicago était de 23,3°C, (une température semblable à celle de l’air), alors que ce même jour la température relevée sur le toit recouvert de goudron noir d’un immeuble voisin affichait plus de 66°C.

Ces jardins suspendus sont des solutions intéressantes pour lutter contre le réchauffement des immeubles en période de grosses chaleurs. Leurs plantes permettent également de filtrer l’air et de réduire la pollution en fixant du CO2. Ces toitures végétalisées permettent aussi de “moins utiliser le système d’évacuation des eaux en récupérant l’eau de pluie et en l’utilisant” pour l’arrosage, et protègent les bâtiments de l’usure, a indiqué Susanne Malec-McKenna, responsable de l’Environnement de la ville de Chicago.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter