Quads’neufs à la Poste

quad_poste.jpgMoins d’un an après le lancement de l’appel d’offres pour la livraison de 500 véhicules électriques, Raymond Redding, Directeur général délégué du groupe La Poste, Directeur du Courrier et Président de Sofipost, Holding des filiales courrier du groupe La Poste, a annoncé le 18 mars, le lancement d’une nouvelle consultation européenne pour la livraison de 300 quads électriques dès le début 2009 puis 3000 d’ici à 2012 si l’expérience est concluante.

Ces quads viendront compléter la flotte de véhicules électriques dont se dote La Poste, une des plus importantes d’Europe à terme. La Poste confirme ainsi sa volonté de mettre en place une politique de transport propre particulièrement ambitieuse.

Cette consultation internationale doit permettre aux constructeurs de proposer des quads ainsi que des conditions de maintenance et d’entretien sur l’ensemble du territoire au meilleur coût. S’agissant d’équipements non disponibles en offre banalisée sur le marché, la consultation comprend des phases de prototype, puis de tête de série expérimentées en situation réelle par des facteurs. La Poste prévoit ainsi le déploiement des 1ers véhicules début 2009.

Réduire les émissions de CO2

Depuis 1 an, La Poste teste 10 quads, en ville comme en zone rurale, 6 jours sur 7, quelles que soient les conditions climatiques. C’est la première fois que La Poste utilise ce type de véhicule pour la distribution du courrier. Un an après, le bilan est très positif, tant pour l’entreprise, que pour les facteurs. Ces véhicules contribuent en effet de manière sensible à l’amélioration des conditions de vie au travail des facteurs (capacité de transport de courrier, réduction du bruit…) à la réduction des émissions de CO2 et à l’image de marque pour La Poste comme pour les facteurs.

Avec les quads, les facteurs bénéficient de facilités d’accès dans les centres-villes ou dans certaines zones soumises à des restrictions de circulation pour cause de pollution ou d’encombrements. Le quad électrique s’inscrit pleinement dans le développement d’une gamme intermédiaire entre le deux roues motorisées et la voiture. Près de 15% du parc motorisé thermique de La Poste pourraient ainsi être remplacés par des quads, ce qui permettrait de réaliser une économie de 6 000 tonnes de CO2 par an. Cette économie contribuera à l’atteinte de l’objectif ambitieux que s’est fixé le groupe La Poste : réduire de 15 % ses émissions de CO2 tout en répondant à la mission de service universel du courrier et aux attentes de ses clients.

Une politique de transports propres ambitieuse

La Poste se positionne comme pionnier dans l’utilisation massive de véhicules propres. Elle déploie partout en France, des moyens de locomotion électriques conformes aux exigences environnementales. Depuis fin 2006, La Poste a équipé les facteurs de 1200 vélos à assistance électrique, soit pour aider les facteurs à distribuer le courrier sur les tournées dont la topographie est la plus difficile, soit pour les facteurs en aptitude physique réduite. En avril 2007, La Poste a lancé un appel d’offres européen pour intégrer dans sa flotte 500 véhicules électriques avec pour objectif 10 000 voitures d’ici 5 ans si l’expérience réussit. Fin 2007, elle créait avec la SNCF une filiale commune “Fret GV”, pour le déploiement du fret à grande vitesse. Enfin, dès 2008, La Poste va s’équiper de camions à double pont, qui permettent une réduction de 30 % des émissions de CO2 par rapport à un camion classique.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter