La justice donne raison à PDVSA

pdvsa_exxonmobil.jpgMardi, le juge Paul Walker de la Haute Cour de Londres a annulé le gel de 12 milliards de dollars d’actifs appartenant à la compagnie nationale du Venezuela PDVSA, ordonné le 7 février par la justice britannique.

La compagnie pétrolière américaine ExxonMobil avait demandé ce gel après la nationalisation des grands gisements pétroliers décidée l’an dernier par le président vénézuelien Hugo Chavez.

Une décision bien accueillie par le Venezuela

Le Venezuela s’est félicité de la décision rendue mardi par la Haute Cour de Londres. “ExxonMobil a reçu une grande leçon de dignité et de force. Sa manoeuvre a été déjouée“, a déclaré Rafael Ramirez, ministre vénézuélien de l’Energie et du Pétrole, à la télévision publique VTV.

Tous les Vénézuéliens peuvent se sentir fiers de cette nouvelle et de la gestion de notre gouvernement. Nous avons bien agi, avec fermeté et conviction, au nom de la défense de nos principes et de notre souveraineté“, a-t-il ajouté.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter