Le G20 va discuter des émissions polluantes

pollution_2.jpgLe G20, qui réunit à partir d’aujourd’hui au Japon les principaux pays pollueurs qui rejettent environ 80% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), va tenter de se mettre d’accord sur les méthodes de réduction des émissions polluantes.

Trois mois après la conférence qui s’est déroulée à Bali, en Indonésie, les ministres de l’Environnement et de l’Energie du G20 vont se réunir durant trois jours.

Je pense que tous les pays veulent faire avancer ce processus. Tous les pays veulent voir un progrès des négociations“, a déclaré Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques (CNUCC). “Si les pays industrialisés pouvaient, à la réunion du G20, s’accorder sur la portée de la réduction des émissions, cela ferait grandement avancer le processus“.

Le Japon, qui accueillera également cette année le sommet du G8, s’est engagé à réduire “de moitié” ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050 par rapport à leur niveau de 1990. Pour Yvo de Boer, des objectifs d’émissions pour 2050 ne permettent pas d’inciter les entreprises à investir à court terme dans les énergies propres.

Des limites individualisées

Le Japon, cinquième émetteur mondial de gaz à effet de serre, estime qu’il faut imposer des limites individualisées aux différents secteurs industriels. Pour le secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques (CNUCC), cette proposition ne fait pas l’unanimité.

Le Japon favorise un modèle dans lequel on fait de l’usine la plus efficace d’un certain type le modèle vers lequel les autres usines du même secteur doivent tendre. Des pays comme la Chine et l’Inde, en revanche, sont nettement plus intéressés par une approche graduelle, où l’on considère la situation globale d’un secteur et où l’on essaye de l’améliorer progressivement“, a déclaré Yvo De Boer.

La réunion du G20 devrait également être l’occasion d’évoquer la création d’un fonds multilatéral destiné à aider les pays en développement à lutter contre le réchauffement de la planète.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter