Enquête sur la pollution invisible des fleuves

Couv._La_Vie.JPGLe magazine “La Vie” révèle cette semaine les résultats de sa grande enquête exclusive sur la pollution invisible de nos fleuves.

Été 2007, le scandale éclate: la plupart des fleuves français et ses poissons sont contaminés par les PCB, plus communément appelé le Pyralène, dont la particularité est de se nicher dans les sédiments. Il s’agit alors d’un véritable problème de santé public.

Le Rhône est alors le principal fleuve touché par cette pollution, selon l’Institut national de recherche agronomique et l’école vétérinaire de Lyon. En 2007, des interdictions préfectorales se généralisent alors tout le long du fleuve. Mais aujourd’hui, cette enquête révèle que les estuaires français sont les zones les plus polluées par les PCB.

A propos de l’estuaire de la Seine, Christophe Minier, chercheur au laboratoire d’écotoxicologie des milieux aquatiques à l’université du Havre, parle de “cas de contamination d’estuaire la plus élevée au niveau mondial“.

Une carte exclusive

Le magazine publie donc une carte exclusive des sites pollués par les PCB. Cette carte révèle l’importance de cette pollution sur de nombreux sites autour de la Seine et de la Somme sont également touchés. Elle dénonce également la contamination des huîtres et des moules touche l’ensemble du littoral.

La Vie s’interroge enfin sur la passivité des pouvoirs publics face à des produits de la mer fortement contaminés et mesure les dangers de cette toxicité sur la santé publique.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter