Moins d’allergies à la campagne qu’en ville

allergies.jpgLes personnes qui vivent à la campagne souffrent moins d’allergies que celles qui vivent en ville.

Cette différence est essentiellement due au trafic et aux particules émises par les pots d’échappement, plus spécialement par ceux des véhicules diesels, qui provoquent une intolérance “jusqu’à 27 fois supérieure” aux pollens chez les personnes “sensibles“. C’est ce qu’a indiqué la Sociedad Española de Alergología e Inmunología clínica (SEAIC).

Cette année, les rares pluies qui sont tombées en Europe devraient bénéficier aux personnes allergiques aux pollens. Des spécialistes ont indiqué au site espagnol “Consumer” qu’entre le mois d’avril et le mois de juin prochain, les concentrations devraient être proches de 3.500 grains de pollens par m3 d’air. L’année dernière, la concentration de pollen était de 7.000 grains par m3 d’air.

Méfiez vous des graminées

Les graminées sont la famille la plus allergisante. Ses pollens couvrent 20% de la superficie végétale mondiale et 87% des personnes allergiques aux pollens sont sensibles aux pollens de graminées. Les allergies aux graminées sont fréquentes entre mai et juillet, selon les régions.

Selon la SEAIC, il y a une recrudescence du nombre de personnes allergiques au latex. Sont principalement concernées, les personnes qui travaillent dans le milieu médical ou dans l’industrie agroalimentaire.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter