Des troubles psychosociaux liés au travail en hausse

Stethoscope.jpgLe 5 mars, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) a présenté les conclusions du réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles qu’elle coordonne. Il ressort que les troubles psychosociaux liés au travail sont en forte croissance, essentiellement chez les femmes.

Le réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles, créé en 2001, regroupe une trentaine de centres de consultations de pathologies professionnelles (CCPP) installés dans des centres hospitaliers. Ces centres accueillent les salariés qui ont été envoyés par leurs médecins du travail ou leurs médecins généralistes, les examinent pour déterminer si leurs pathologies sont liées à leurs professions et enregistrent leurs diagnostics dans une base de donnée informatique nationale.

Depuis la création de cette base d’informations, 33.000 pathologies professionnelles ont été recensées. Dans la majorité des cas (92%), les experts estiment que la maladie est liée à la profession. 60% des patients reçus par les centres sont des hommes. Ils consultent essentiellement pour des maladies du système respiratoire (38%), des tumeurs (13%), des problèmes dermatologiques (11%), des troubles ostéo-articulaires (10%), des maladies psychologiques (7%) et de l’audition (5%). Selon l’AFP, les femmes quant à elles sont le plus souvent reçues pour des maladies psychiques (29%), des pathologies dermatologiques (22%), des problèmes respiratoires (17%) et des troubles ostéo-articulaires (13%).

Augmentation des consultations psychiatriques

Les consultations pour troubles psycho-sociaux ont été multipliées par quatre en cinq ans. Il s’agit du premier motif d’examen pour les femmes, et du troisième pour les hommes, après les maladies du système respiratoire et les cancers“, a déclaré Gérard Lasfargues, chef du département d’expertises en santé environnement du travail à l’Afsset. “Le stress et l’anxiété, sont les principaux maux dont se plaignent les travailleuses, viennent ensuite les dermites, les allergies et les asthmes“.

Les troubles psychiques résultent souvent de conditions de travail bruyantes et stressantes ou de problèmes organisationnels, alors que les principales causes de maladies respiratoires et de cancers sont l’exposition à l’amiante, à la poussière et aux produits chimiques.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter