Ambérieux choisi Alteau

Alteau.JPGA l’heure où le retour en régie municipale de la gestion de l’eau est au coeur de nombreux débats, le syndicat de traitement des eaux d’Ambérieu (Rhône) et son agglomération (Steasa) vient de confier à la société Alteau son contrat de délégation de service public concernant la gestion de la station intercommunale d’épuration des eaux.

Par cette décision, le Steasa met un terme au contrat conclut depuis 1992 avec la Lyonnaise des Eaux. Après s’être prononcé sur le choix du mode de gestion, en régie, en prestation directe ou en délégation de service public, le conseil syndical a examiné les trois propositions qui leur a été faite à savoir celle de la Lyonnaise, celle de Veolia et celle de Alteau, filiale de la Caisse des dépôts.

Bruno Haond, le président du Steasa explique dans une interview accordée au “Progrès” qu’Alteau a finalement retenu l’attention du conseil syndical, l’offre étant la plus intéressante tant au point de vue technique que financier. L’offre est en effet inférieure de 17,3% à celle de la Lyonnaise qui était en place jusqu’à présent. Ainsi, les nouvelles conditions négociées avec Alteau permettront une économie directe de 30% sur les collectivités du syndicat.

Ainsi, chaque communes concernées décidera de sa politique. Elles pourront soit réaffecter cette économie pour des travaux d’investissement, soit la répercuter sur le prix du m3 traité sur les factures des usagers.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter