Areva publie des résultats 2007 en hausse

areva_01.jpgLe groupe nucléaire français Areva vient de publier des résultats 2007 en hausse. Areva a généré l’année dernière un bénéfice net en hausse de 14,5% à 743 millions d’euros, contre 649 millions d’euros en 2006.

Le groupe nucléaire a publié un chiffre d’affaires 2007 en hausse de 9,8% à 11,923 milliards d’euros, contre 10,863 milliards d’euros un an auparavant. La croissance organique d’Areva a atteint 7,1% dans les activités nucléaires et 16,7% dans les activités de transmission & distribution.

Le résultat opérationnel du groupe a progressé de 84,5% l’année dernière à 751 millions d’euros, contre 407 millions d’euros en 2006. Le taux de marge opérationnelle d’Areva est de 6,3%, en hausse de 2,6 points sur 2006. En revanche, le groupe nucléaire va proposer un dividende en baisse à 6,77 euros, contre 8,46 euros en 2006.

En 2007, les investissements du groupe ont plus que doublé à 2,889 milliards d’euros, contre 1,248 milliard en 2006. Sur l’ensemble de l’année 2007, la dette s’est alourdie à 1,954 milliard, en raison de l’achat du producteur canadien d’uranium Uramin.

Réalisation de “percées stratégiques”

Anne Lauvergeon, Présidente du Directoire d’Areva, a déclaré : “En 2007, le groupe Areva a atteint son double objectif de croissance et d’amélioration de sa rentabilité. Le groupe a réalisé des percées stratégiques sur des marchés en rapide expansion. Grâce à son modèle intégré, il a obtenu en Chine un succès historique, avec la vente groupée à CGNPC de deux îlots nucléaires EPR et du combustible nécessaire à leur fonctionnement, ainsi que la création d’une société commune d’ingénierie. Autre exemple, notre division T&D a signé au Qatar le plus important contrat de son histoire et est devenue leader dans une région où elle était absente il y a quelques années encore”.

“Areva construit depuis plus de trois ans sa capacité de réponse à la renaissance de la demande dans le nucléaire et le T&D. Nous menons une politique active de recherche et développement, nous investissons et nous capitalisons sur la diversité et la richesse des partenariats que nous avons su conclure. Nous avons recruté 8.600 personnes en 2006 et 11.500 personnes en 2007, ce qui représente un effort opérationnel en recrutement, formation et intégration de l’ordre de 200 millions d’euros par an”, a ajouté la présidente du groupe nucléaire.

Perspectives 2008

“En 2008, le groupe s’attend à une nouvelle hausse de son carnet de commandes, de son chiffre d’affaires, ainsi qu’à une progression de son résultat opérationnel”, a ajouté Anne Lauvergeon.

Pour 2008, les perspectives du groupe sont :

– Une forte croissance de son carnet de commandes et de son chiffre d’affaires ;
– Une progression de son résultat opérationnel ;
– La poursuite de son programme d’investissement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter