GDF acquiert une société spécialisée dans l’éolien

gdf.jpgGaz de France vient de signer l’acquisition de la société Nass & Wind Technologie, spécialisée dans le développement, la construction et l’exploitation de parcs éoliens terrestres en France.

Créé en 2001, Nass & Wind Technologie, filiale du groupe Nass & Wind, est un producteur d’électricité qui développe des parcs éoliens pour son compte et le compte de tiers en France, avec un point d’ancrage en Bretagne.

Nass & Wind Technologie exploite une capacité installée de 34 mégawatts. La société dispose d’une autorisation de construction de 150 MW à court terme et d’un portefeuille de projets d’environ 1.500 MW.

L’acquisition de cette société s’inscrit dans la stratégie du Groupe de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, en particulier l’éolien. Gaz de France possède d’ores et déjà le parc éolien installé le plus important en France, avec une capacité de près de 145 MW début 2008.

Création d’une filiale dédiée aux énergies renouvelables

Compte tenu des acquisitions effectuées ces derniers mois, Gaz de France a décidé de concentrer et de rationaliser la gestion de ses participations en créant une filiale dédiée aux énergies renouvelables qui portera le nom de “GDF Futures Energies”. Cette société regroupera l’ensemble des filiales et participations du groupe Gaz de France dans le domaine de la production d’électricité à partir d’énergie éolienne : Maïa Eolis, Erelia, la société Eoliennes de la Haute-Lys, et bientôt Nass & Wind Technologie.

GDF Futures Energies, qui sera opérationnelle prochainement, aura pour mission de :
– développer, construire et gérer le portefeuille d’actifs de production d’électricité verte,
– assurer l’exploitation et la maintenance de ces installations par l’intermédiaire de ses filiales,
– renforcer, rassembler et mettre en synergie les compétences industrielles au service du développement du Groupe dans ce domaine.

La création de GDF Futures Energies marque une étape supplémentaire dans la politique de développement durable de Gaz de France qui vise à répondre aux nouveaux enjeux mondiaux. Le Groupe renforce ainsi son engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effets de serre, d’un recours croissant aux énergies renouvelables pour lutter contre le réchauffement climatique, et de la sécurisation de l’approvisionnement énergétique. GDF Futures Energies axera son développement en priorité sur l’éolien, mais aussi sur les autres filières de production d’électricité verte, comme par exemple le solaire.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter