Des scientifiques réalisent une cartographie des maladies émergentes

sante_medecine.jpgCes dernières décennies, les maladies infectieuses émergentes ont augmenté. Selon une équipe internationale de chercheurs, dans les pays pauvres des Tropiques, les maladies animales transmissibles à l’homme, représentent aujourd’hui la plus grande menace pour la santé humaine.

Selon les scientifiques de la Société zoologique de Londres, de l’Ecole d’écologie Odum de l’université de Géorgie, du Centre pour un réseau d’information international en sciences de la terre (CIESIN) et du Consortium pour une médecine environnementale du Wildlife Trust, en 50 ans, les maladies comme le sida, le virus du Nil occidental, la pneumonie atypique (Sras), le virus Ebola ou la grippe aviaire, ont quasiment quadruplé.

Les chercheurs ont analysé 335 maladies émergentes entre 1940 et 2004. Ils ont étudié leurs relations avec la densité de population, la latitude, les précipitations, et la biodiversité. Leurs travaux, publiés dans la revue “Nature”, ont permis de réaliser une cartographie des zones où pourraient surgir les futures maladies émergeantes.

Prévision scientifique des zones à risques

Cette cartographie “est la première à prévoir scientifiquement où les futures maladies majeures -comme le sida ou le Sras- émergeront“, a déclaré Peter Daszak, du Consortium pour une médecine environnementale. “La menace clé pour la santé publique vient des zones où la population s’accroît et entre en conflit avec la diversité de la faune“.

Selon les chercheurs, les zones les plus à risque de zoonoses (maladies animales transmissibles à l’homme) sont “l’Asie du sud-est dans sa totalité, le sous-continent indien, le delta du Niger, la région des Grands Lacs en Afrique“, a indiqué mardi à l’AFP Marc Levy du CIESIN.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
Pécédent «
Suivant »