Une tour HQE à La Défense pour Aviva

carpe_diem_aviva.jpgAviva France, acteur majeur de l’assurance vie et de l’épargne à long terme, de la gestion d’actifs et de l’assurance dommages, annonce le projet de construction d’une tour Haute Qualité Environnementale (HQE), baptisée “tour carpe diem” dans le quartier de La Défense (Hauts de Seine).

En tant que propriétaire de biens immobiliers en Ile de France, Aviva s’inscrit régulièrement dans une démarche de valorisation de ses actifs. Début 2007, Aviva se penche sur un de ses immeubles situé dans la “poire historique” de La Défense, en retrait de l’esplanade et en bordure du boulevard urbain. Construit dans les années 70, ce bien était devenu obsolète. Aviva décide de mener une réflexion de valorisation de ce bien et de l’inscrire de façon ambitieuse dans sa démarche d’entreprise socialement responsable.

Un projet qui s’inscrit dans le plan de relance de La Défense

A cette date, l’EPAD (Etablissement Public d’Aménagement de La Défense) initie un plan de relance de La Défense. Patrick Devedjian, qui en est le président du conseil d’administration, déclare : “La Défense est un moteur de développement, une chance pour le département de l’Ile-de-France, face aux métropoles européennes. Les enjeux du réaménagement de La Défense sont importants. Il s’agit d’en faire un Manhattan, plus grand qu’aujourd’hui avec des grandes et des petites entreprises, de belles tours signées des meilleures architectes internationaux et à la pointe des normes environnementales“.

Ce plan de relance séduit Aviva dont le projet s’inscrit dans l’option démolition-reconstruction. Le projet “tour carpe diem” s’inscrit d’ores et déjà comme l’un des projets emblématique du plan de renouveau de La Défense.

L’ensemble immobilier, situé dans la poire historique du quartier d’affaires de La Défense, en arrière de l’esplanade et en bordure du boulevard urbain, sera composé d’un immeuble de 166 mètres à usage de bureaux de 45.466 m2 SHON, dont 310 m2 de commerces ; une voie de desserte intérieure donnant l’accès à l’aire de livraison et au parking de 40 places. Sa situation géographique en fait un élément majeur sur un plan architectural et urbanistique.

Une tour, deux visages

La “tour carpe diem” comportera 35 niveaux en superstructure, une zone technique au niveau 36 et 2 niveaux de sous-sol. Elle pourra accueillir 2.650 personnes. Elle sera louée à un siège social d’entreprise ou à plusieurs unités locatives d’un ou plusieurs étages.

La “tour carpe diem” aura deux visages. Deux façades parallèles en “pointes de diamant” marqueront un geste esthétique fort, par le biais des multiples facettes qui réfléchiront la lumière. La reprise du dessin, aussi bien côté esplanade que côté boulevard urbain, introduira un même “climat” architectural entre les deux “devants” et le bâtiment, reliant ainsi la dalle de La Défense à la ville de Courbevoie. Les deux autres façades, lisses et douces, offriront un visage différent et contribueront à donner une véritable singularité à la “tour carpe diem”. Cette tour sera résolument extravertie.

Un projet à forte exigence environnementale

La “tour carpe diem” ambitionne de répondre, dans la mesure du possible, à trois certifications ou normes dont les cibles se complètent : outre la certification HQE (Haute Qualité Environnementale), le projet de Robert A. M. Stern Architects recherchera, en particulier au plan énergétique, des niveaux de satisfaction élevés pour les normes LEED (Etats-Unis) et BREEAM (Royaume-Uni). Parmi les solutions techniques explorées, on trouvera :
– Les façades inclinées qui améliorent le gain thermique tout en
optimisant la lumière naturelle du jour.
– La circulation d’air naturelle par les ouvertures au niveau des
plafonds permettant de réduire la consommation des plafonds radiants.
– Les tubes à réchauffement solaire assurant la production d’eau chaude.
– La récupération des eaux de pluie.
– La coiffe qui peut permettre un bon balayage des prises d’air neuf.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter