Discussions sur la réduction des GES

pollution_1.jpgHier, les représentants de 21 pays et des nations Unies ont ouvert à Tokyo des discussions préparatoires à la négociation d’un accord sur la réduction des gaz à effet de serre (GES) qui succèdera au protocole de Kyoto, dont l’expiration est prévue pour 2012.

Le ministère des Affaires étrangères japonais a indiqué selon l’AFP que les Nations Unies et 21 pays responsables de 70% des émissions mondiales de GES discuteront durant deux jours dans un cadre informel et à huis-clos.

L’objectif de ces discussions est de préparer le terrain de la négociation qui doit conduire à un nouvel accord international sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, principaux responsables du réchauffement de la planète.

Sortir de “l’impasse”

Artur Runge-Metzger, représentant de la Commission européenne, a invité les participants à la réunion à sortir de “l’impasse” dans laquelle se trouvent les négociations portant sur le climat “depuis plusieurs années“.

Les Etats-Unis se sont éloignés du protocole de Kyoto d’un côté, et de l’autre côté vous savez que de grands pays émergents ne bougent pas et se contentent d’observer ce qui est fait“, a-t-il ajouté.

La conférence des Nations Unies sur le climat qui s’est déroulée à Bali, en Indonésie, en décembre dernier, a demandé à la communauté internationale de se mettre d’accord sur un nouveau traité visant à réduire les émissions polluantes d’ici fin 2009.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter