Lutter contre les inondations en récupérant l’eau de pluie

pluie.jpgEconomiser les ressources en eau tout en luttant contre les inondations, c’est l’objectif novateur du département du Val-de-Marne. Depuis trois ans, le conseil général du département s’est lancé dans cette démarche inspiré par des pratiques allemandes et belges.

“Le Monde” en date d’aujourd’hui se fait l’écho de cette démarche environnementale entamée par le département du Val-de-Marne. En cause, l’imperméabilisation des sols due à une urbanisation galopante, empêchant l’eau de s’infiltrer. En cas de fortes pluies, les eaux se concentrent alors dans les parties les plus basses des communes générant des inondations.

Afin de lutter contre le phénomène, un premier test a été mené à Chevilly-Larue dès 2004. des pavillons dont les caves étaient régulièrement inondées après de fortes précipitations ont été équipées de cuves de récupération des eaux de pluies, cuves fiancées par le conseil général à raison de 1.000 euros chaque.

L ‘eau de pluie sera ainsi récupérée, au lieu de rencontrer le sol. Un raccordement au circuit d’eau des machines à laver, WC ou tuyaux d’arrosage est alors mis en place.

Un bilan écologique et économique

Le bilan positif tiré de cette expérience, aussi bien écologique qu’économique,a poussé le département a étendre l’expérience à l’ensemble d’un quartier en septembre 2007. Ce sont donc désormais 60% des 2020 pavillons des logements du quartier “test” qui ont été équipées de telles cuves. Une autre expérience a été menée dans la commune de Champigny où ce sont 200 pavillons qui ont eux-aussi été équipés de telles cuves.

Reste à attendre de grosses précipitations afin de pouvoir constater des effets bénéfiques de telles installations. Un système d’alerte par mail ou par portable est à l’étude afin d’avertir les habitants concernés en cas de menaces d’orages, afin que ceux-ci vident leurs cuves au préalable en lançant des machines par exemple.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter