Le portable ne serait pas nocif pour la santé

iphone.jpgSelon une étude japonaise publiée dans la revue “British Journal of Cancer”, l’utilisation régulière du téléphone portable n’entraînerait pas de risque de tumeur cérébrale.

L’étude menée par l’équipe du professeur Naohito Yamaguchi, de l’Université médicale pour femmes de Tokyo, a porté sur 322 patients atteints d’un cancer au cerveau et 683 personnes en bonne santé. Tous ont fournis des renseignements sur leur utilisation du téléphone portable, leur nombre d’années d’utilisation, leur temps d’appel quotidien, et le type de téléphone utilisé.

Selon le responsable de la recherche, la principale difficulté “a été d’estimer avec précision combien les différentes parties du cerveau recevaient de radiations“. Son équipe a étudié les radiations émises par 76 différents types de téléphones mobiles. “Ensuite nous avons analysé comment elles pouvaient affecter différentes zones du cerveau“.

Pas de lien entre portable et cancer

“Malgré l’utilisation de nouvelles techniques de mesure plus précises, nous n’avons pas trouvé de lien entre l’usage d’un mobile et la fréquence d’apparition de cancer, ce qui renforce l’idée que les téléphones portables ne sont pas responsables de l’apparition de tumeurs cérébrales”, a déclaré Naohito Yamaguchi, précisant que les chercheurs “ne peuvent pas être complètement certains” qu’il n’existe aucun risque “à long terme“.

Ces résultats s’opposent à une étude israélienne publiée en décembre 2007. Cette dernière montrait que “l’utilisation régulière (22 heures par mois) pendant plusieurs années du téléphone mobile entraîne un risque accru de tumeur des glandes salivaires“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter