Aider les pays émergeants à réduire leurs émissions de GES

yvo_deboer.jpgYvo de Boer, secrétaire exécutif de la Convention de l’Organisation des Nations Unies (ONU) sur les changements climatiques (CNUCC) a indiqué hier que les pays émergents devaient être aidés financièrement pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES).

Nous devons reconnaître que des pays en développement ne s’engageront véritablement que si l’on met sur pied des incitations économiques“, a déclaré Yvo de Boer.

Selon le plus haut responsable des Nations unies pour le climat, des pays comme les Etats-Unis et le Japon ont consacré plusieurs milliards de dollars à un fonds d’aide aux pays en développement pour la lutte contre le réchauffement climatique.

La Banque mondiale travaille actuellement à la création de nouveaux mécanismes financiers. Ils viennent juste de mettre en place des facilités d’investissement pour lesquelles les Etats-Unis se sont engagés à hauteur de trois milliards” de dollars, a-t-il déclaré à la veille d’une conférence sur le développement durable. Selon Yvo de Boer, le Japon a promis 10 milliards de dollars pour ce fonds.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter