Suez se plait à Jersey City

suez-environnement_1.JPGSuez Environnement, à travers sa filiale américaine United Water, vient de renouveler le contrat de partenariat public-privé pour la gestion des services d’eau potable de la ville de Jersey City (Etat du New Jersey) pour une durée de 10 ans et un montant total de 90 M?.

Ce nouveau contrat, qui entrera en vigueur le 1er février 2008, porte sur l’exploitation de l’usine d’eau potable de Boonton qui, avec une capacité totale de 300 000 m3 par jour, alimente les 240 000 habitants de Jersey City. United Water assurera également la maintenance et la surveillance des deux barrages situés en amont de la prise d’eau, du bassin versant d’une surface de 310 km2, d’un aqueduc de 37 kilomètres et des 480 kilomètres de réseaux et alimentera en outre quatre autres villes du New Jersey (Hoboken, Lyndhurst, Parsippany et Montville). United Water sera également responsable du service clientèle, du relevé des compteurs et de la facturation.

Après le renouvellement récent de notre partenariat de référence avec la ville d’Indianapolis, ce contrat illustre la capacité de United Water à s’engager auprès de ses clients et à pérenniser sur le long terme cette relation de confiance en leur apportant des solutions techniques et un savoir-faire adaptés à leurs besoins” a indiqué Jean-Louis Chaussade, Directeur Général de Suez Environnement.

Suez, partenaire de la ville pour la protection de l’environnement

Pendant les onze dernières années, United Water a accompagné la ville dans sa démarche de protection de l’environnement et lui a permis d’enregistrer des progrès significatifs. Les fuites de l’aqueduc, en particulier, ont été réduites de plus de 7500 m3 par jour grâce à des mesures d’efficacité opérationnelle. En outre, l’usine de traitement est désormais homologuée par le service de protection de l’environnement du New Jersey (NJDEP) et la teneur en plomb et en cuivre de l’eau est conforme aux exigences de la loi fédérale sur l’eau potable.

Grâce à son expertise et son savoir-faire, United Water a également réussi à réduire les coûts d’exploitation et contribué à stabiliser les tarifs. L’optimisation des équipements a ainsi permis de diminuer les frais de maintenance de plus de 500% entre 2000 et 2006. Le taux effectif de relevé des compteurs à été porté de 60 % à 97 % en moyenne.

Les partenariats publics-privés conclus avec des municipalités comme Jersey City sont un élément clé du développement de United Water aux Etats-Unis, qui a obtenu en septembre dernier la gestion des services d’assainissement du Comté de DeSoto (Mississippi). United Water table également sur des acquisitions de proximité pour renforcer sa croissance. L’année 2007 a ainsi été marquée par l’acquisition d’Aquarion New-York et d’AOS Operating, permettant à United Water d’équilibrer ses positions entre les marchés régulé et non-régulé.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter