GEG élabore son Agenda 21

geg.jpgGaz Electricité de Grenoble (GEG), société d’économie mixte locale spécialisée dans la production et la fourniture d’électricité d’origine renouvelable a décidé de mettre en place un Agenda 21, c’est-à-dire un programme d’actions concrètes en faveur du développement durable, dès mars 2008.

Depuis des années, GEG mène des actions en faveur du développement durable : production d’électricité d’origine renouvelable, accords d’entreprise pour l’égalité hommes-femmes au travail et pour l’intégration des salariés handicapés, réalisation d’un bâtiment à énergie positive…

Aujourd’hui, GEG a décidé d’aller encore plus loin en se lançant dans l’élaboration d’un Agenda 21 qui sera appliqué dès la fin 2008. L’objectif de ce programme est de contribuer au développement plus solidaire, plus respectueux de l’environnement et économiquement plus efficace de GEG.

Pour ce faire, toutes les actions menées par les départements de GEG seront passées au crible afin que chacun des 420 salariés de l’entreprise intègre les dimensions du développement durable dans ses pratiques professionnelles. Le 8 janvier dernier, GEG a mis en place un comité de pilotage composé d’une douzaine de salariés de tous horizons pour fédérer toute l’entreprise autour de cette démarche.

“Nous voulons être exemplaires”

GEG a fait appel au consultant Bruno Rebelle pour l’assister dans ce projet. Originaire d’Annecy, Bruno Rebelle, autrefois vétérinaire dans le Vercors, a été successivement Directeur général de Greenpeace France de 1997 à 2003, et Directeur international des programmes de Greenpeace de 2003 à fin 2006. Il a également été le conseiller de Ségolène Royal lors de la dernière campagne présidentielle. Depuis, Bruno Rebelle assure des missions de conseil en développement durable pour des collectivités territoriales et des entreprises.

Avec cette démarche, nous voulons être exemplaires. L’avenir de la planète dépend de nous tous. Nous pensons que chaque geste a ses conséquences et qu’en devenant responsable individuellement, on agit pour la Terre entière”, souligne Jean-Paul Giraud, Président-Directeur Général de GEG.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter