Remondis se plait à Saint-Thibault

Remondis.JPGRemondis, le groupe allemand spécialisé dans le recyclage des déchets va investir 10 millions d’euros en France, dans Provalor, une usine destinée à être la première en Europe à traiter tous les DEEE.

Le groupe allemand Remondis a choisi la commune française de Saint-Thibault dans l’Aube pour poser la première pierre de l’usine Provalor, qui vise à devenir la première usine européenne de traitement des DEEE. Christian Coulot qui dirige la branche française du groupe confie au quotidien “L’est-éclair”, “c’est pour Remondis Electrorecycling la première implantation française en traitement des DEEE. On possède déjà un certain savoir-faire technique: tout le monde, y compris Véolia, veut voir notre centre de recyclage de Lünen, près de Dusseldorf, qui est le plus grand d’Europe. Sur Saint-Thibault, on innove avec une usine recyclant tous les DEEE“.

Tous les DEEE traités dans cette future usine seront recyclés de 50 à 75%. Vincent Rouméas le directeur des projets chez Remondis France explique à son tour dans le quotidien que “sur les 12 kg de DEEE rejetés chaque année par chaque français, 8 kg partent à la poubelle. L’objectif réglementaire, c’est d’en récolter au minimum quatre“.

Trois lignes de traitement

Cette nouvelle usine, agréée par les trois éco-organismes du secteur des DEEE, emploiera une cinquantaine de personnes et disposera de trois lignes de traitement: une première sera destiné aux frigos, une seconde réservée aux écrans, enfin, la troisième traitera les PAM (petits appareils ménagers).

Ce projet intervient après le rachat par le groupe allemand, en janvier dernier, de TCMS, le leader français du recyclage des lampes et tubes fluo basé lui aussi à Saint-Thibault.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter