• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Déchets
  • >
  • Un projet européen recycle des écrans de télévision et d’ordinateur en matériaux de construction

Un projet européen recycle des écrans de télévision et d’ordinateur en matériaux de construction

TV_Ecran_plat_1.jpgLe projet européen Eco Tv a mis au point une technique innovante permettant de recycler les composants hautement polluants que l’on trouve dans les écrans de télévisions et d’ordinateurs, et de les transformer en matériaux tels que du carrelage en céramique.

Au cours des dernières années, les écrans plats et plasma ont connu une popularité accrue et ont progressivement remplacé les télévisions et les écrans d’ordinateurs à tube cathodique dans des millions de foyers et d’entreprises. Ce changement technologique s’est accompagné de préoccupations majeures sur le plan environnemental. D’après une récente étude réalisée par l’Université des Nations Unies (UNU), l’UE des 27 devrait connaître une augmentation des déchets électroniques de 10,3 à 12,3 millions de tonnes par an entre 2005 et 2020.

Ainsi, les chercheurs participant à Eco Tv se sont lancés dans un projet visant à recycler les déchets électroniques hautement polluants tels que le plomb, le baryum et le strontium, leur donnant ainsi un second souffle de vie tout en contribuant au contrôle de la multiplication des décharges. Le projet tient compte des consignes mises en place par de nombreuses directives de l’UE, y compris celle sur les déchets d’équipements électriques et électroniques. Dans le cadre de cette directive, la responsabilité concernant l’enlèvement des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) incombe aux fabricants des équipements. Elle oblige également ces sociétés à utiliser les déchets de façon à respecter l’environnement, par une destruction écologique ou par une réutilisation.

Un projet à mi-parcours

Le projet, dirigé par le conseil de la province de Valence en collaboration avec l’institut de technologie de construction de Valence (AIDICO) et l’association environnementale E-misszió (Hongrie), se trouve actuellement à mi-parcours de son trajet qui durera deux ans. Les premiers résultats du projet comprennent la réalisation de carrelage en céramique et de matériaux à base de résine, lesquels pourraient être appliqués sur le ciment en tant que composant isolant et matériau de construction.

A l’heure actuelle, le projet se concentre exclusivement sur les “Ecoparks” (“parcs écologiques”) de la province de Valence. Cependant, les partenaires du projet espèrent qu’à l’avenir il évoluera en un projet à plus grande échelle adopté par de nombreux centres européens spécialisés dans la collecte, le tri et le recyclage des déchets urbains.

Eco Tv est un sous-projet de la perspective des opérations régionales-cadre (Regional Framework Operation, RFO) 2007-2013 et est cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du programme de coopération interrégionale Interreg IIIC South. L’initiative vise à mettre en place une stratégie permettant l’utilisation conjointe de fonds structurels dans quatre régions de l’Union européenne: la Saxe-Anhalt (Allemagne), la région Centre (France), la grande plaine du Nord (Hongrie) et la région de Valence (Espagne).

Les résultats du projet Eco Tv ont été présentés le 13 novembre à Valence lors d’un séminaire intitulé “New challenges in electrical and electronic waste management” (“Nouveaux défis en terme de gestion des déchets électriques et électroniques”).

BE Hongrie numéro 15 (15/01/2008) – Ambassade de France en Hongrie / ADIT
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52593.htm

  • facebook
  • googleplus
  • twitter