Pour l’UFC, la réversibilité est un “cadeau empoisonné”

ufc_que_choisir_logo.JPGSuite à l’adoption de la proposition de loi sur la réversibilité des tarifs de l’électricité, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, a indiqué qu’il s’agit d’un “cadeau empoisonné pour les consommateurs”.

La possibilité pour tous les particuliers de revenir aux tarifs réglementés de l’électricité en tout lieu et à tout moment mais limitée dans le temps (…) est un cadeau empoisonné pour les consommateurs” et une “stratégie sournoise pour préparer la fin du tarif réglementé“, a expliqué l’UFC-Que Choisir.

Alors que les consommateurs n’ont objectivement aucun intérêt à quitter le tarif réglementé, la réversibilité totale est destinée à les inciter à basculer sur un marché qui ne peut pas, en réalité, être compétitif à terme“, a-t-elle ajouté.

Pour l’UFC-Que Choisir, “les offres proposées par les opérateurs (Poweo, Direct énergie…) sont à des prix artificiellement proches du tarif réglementé et donc ne peuvent être que provisoires“.

Les fournisseurs qui s’approvisionnent eux-mêmes à des prix élevés, en s’alignant sur le tarif régulé, vendent à perte comme ils l’ont d’ailleurs affirmé au Conseil de la Concurrence“, a ajouté l’association. “Le jour ou le tarif régulé disparaît, tous les fournisseurs fixeront leurs prix au niveau “naturel” du marché, c’est-à-dire 30 % à 40 % plus chers qu’aujourd’hui“.

L’UFC qui conseille aux consommateurs de garder leur fournisseur d’électricité et les tarifs réglementés, “plaide pour la mise en ?uvre d’une tarification mixte de l’électricité (une partie de la consommation au prix du nucléaire et le reste au prix de marché) qui permettrait aux consommateurs de continuer à bénéficier des avantages de la rente nucléaire tout en permettant à la concurrence de s’exprimer“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter