Energie : Poweo menace de traduire l’UFC en justice

poweo_logo_energie.JPGJeudi, suite au fait que l’association de consommateurs l’UFC-Que Choisir ait affirmé que les nouveaux opérateurs vendaient à perte en attendant que les tarifs réglementés disparaissent, le fournisseur d’énergie Poweo a menacé de traduire l’association en justice.

Un porte-parole de Poweo a déclaré à l’AFP que l’UFC-Que Choisir tient “des propos totalement diffamatoires quand elle dit que nous vendons à perte, alors que nous avons des accords d’approvisionnement d’électricité pendant quinze ans avec EDF. (…) C’est scandaleux. Nous nous réservons le droit de saisir la justice“.

Poweo a également indiqué qu’il était “contradictoire” que l’association de consommateurs craigne la fin des tarifs réglementés alors qu’elle défend “un système de tarifs mixte qui met fin à ces tarifs“.

Pour Poweo, l’UFC a “une position dogmatique et idéologique d’opposition à l’ouverture du marché” de l’énergie.

Selon l’UFC-Que Choisir qui a estimé que la possibilité, pour les particuliers, de revenir aux tarifs réglementés de l’électricité jusqu’en 2010 était un “cadeau empoisonné pour les consommateurs“. Pour l’association, les offres proposées par les nouveaux opérateurs, actuellement “proches du tarif réglementé“, sont “provisoires“.

Selon Poweo, la date de 2010 “vise à permettre au gouvernement de défendre auprès de la Commission européenne le maintien des tarifs“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter