Electrabel collabore avec 2 associations de protection de la nature

electrabel_2.jpgVendredi 11 janvier, Natagora et Natuurpunt, associations de protection de la nature respectivement actives en Wallonie et en Flandre, ont signé un accord de partenariat avec Electrabel.

La collaboration entre les deux associations de protection de la nature et Electrabel s’inscrit dans le cadre de la campagne internationale “Countdown 2010”. Celle-ci vise à mettre un terme à la perte dramatique de la biodiversité – l’ensemble des espèces végétales et animales et des écosystèmes de la Planète. L’accord de collaboration couvre la période 2008-2010.

Natagora et Natuurpunt ont élaboré un plan d’actions ambitieux pour les trois années à venir visant à réaliser une série de projets qui viendront en aide aux espèces menacées et à leurs milieux de vie dans notre pays. Le soutien d’Electrabel au projet de Natagora et de Natuurpunt témoigne de la volonté de l’entreprise et du Groupe SUEZ d’assurer ses responsabilités vis-à-vis de la société au sein de laquelle elle développe ses activités, en particulier lorsqu’il est question d’environnement.

Avec “Countdown 2010”, l’Union Européenne affirme sa volonté de mettre un terme à la régression de la biodiversité en Europe d’ici 2010. Les étapes sont, entre autre, l’implication active du secteur privé, la prise en compte de la biodiversité dans l’ensemble des politiques européennes et un plus grand investissement dans la recherche relative à la biodiversité. L’implication et la responsabilisation du citoyen est cependant considérée comme cruciale. Ce n’est, en effet, qu’à cette condition que l’objectif pourra être atteint en 2010.

Electrabel a de longue date intégré la notion de “développement durable” dans ses activités industrielles. Elle a consenti de lourds investissements pour diminuer ses émissions de CO2, notamment en réservant une part importante aux technologies renouvelables ; éolien, hydroélectricité, biomasse et aujourd’hui solaire. Les résultats sont parlants : Electrabel a réduit ses émissions de CO2/kWh de 50 % entre 1980 et 2007 et produit aujourd’hui l’équivalent de la consommation de 5 millions de ménages grâce à ses moyens de production renouvelables. En outre, Electrabel a été retenue par de nombreux clients industriels pour le développement de projets durables et a introduit dans ses offres commerciales aux clients résidentiels des outils pour une utilisation rationnelle de l’énergie.

Actions concrètes en Belgique

Inspiré des objectifs du programme international “Countdown 2010” Natagora et Natuurpunt lancent la campagne “Nature de proximité” en Belgique grâce au soutien d’Electrabel. Avec “des projets phares pour des espèces clés” les initiateurs souhaitent impliquer, émerveiller, engager le citoyen et les instances publiques pour finalement les amener à poser des actions concrètes.

Natagora et Natuurpunt mèneront au cours des prochaines années diverses campagnes nationales pour lesquelles ils miseront sur la collaboration du grand public. Le recensement national des papillons, les 2 & 3 août 2008, en est l’une d’elles. A côté de l’inventaire de la situation de nos papillons de jour, il est évident que l’objectif est de convaincre les gens de l’importance de rendre leur jardin plus accueillant pour les papillons et ainsi favoriser le maintien des espèces de papillons. Le projet pilote mené en 2007 a mobilisé 5.000 participants.

Une autre campagne nationale fait la promotion du développement des mares au jardin en tant que milieux de vie indispensables pour les amphibiens. Les propriétaires d’une mare au jardin peuvent s’adresser directement à Natagora et à Natuurpunt pour recevoir des conseils d’aménagement de leur biotope aquatique pour qu’il soit le mieux adapté aux besoins de nos grenouilles, crapauds et tritons indigènes. Les associations de protection de la nature espèrent naturellement, autant que possible, recevoir les observations annuelles des détenteurs de mares concernant l’état des populations d’amphibiens.

Parallèlement à cela, des moyens seront également mis à disposition pour mener à bien des actions locales en faveur du maintien des espèces menacées (chauves-souris, rapaces nocturnes, orchidées, .) et pour assurer une bonne promotion de ces actions auprès du grand public. En investissant 1 million d’euros dans le plan d’action de Natagora et Natuurpunt mais aussi en organisant des campagnes de sensibilisation de ses clients et de son personnel, Electrabel confirme clairement que l’environnement est au coeur de ses préoccupations.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter