Une bonne année pour l’énergie solaire

panneau_solaire_energie.jpgCette année, en France et aux Etats-Unis, l’énergie solaire devrait bénéficier d’une météo clémente.

Selon le quotidien “Les Echos” paru mardi, aux Etats-Unis, où près de la moitié de l’électricité consommée provient de centrales au charbon, la nouvelle législation fédérale sur l’énergie signée par le président George W.Bush, ne prévoit pas d’aider à développer les énergies renouvelables.

5% des besoins californiens d’ici 10 ans

Les initiatives devront donc venir des Etats dont la moitié souhaite développer ce type d’énergie. Avec son programme “Initiative solaire”, de 2,9 milliards de dollars, la Californie va subventionner l’installation de panneaux solaires sur les nouvelles résidences. L’objectif de l’Etat est d’équiper 1 million de toits pour répondre à 5 % des besoins californiens en électricité d’ici 10 ans.

Pour l’Etat le plus peuplé des Etats-Unis, non seulement l’énergie solaire est fiable, mais elle est également “la réponse la plus satisfaisante aux exigences de recours aux énergies alternatives dictées par la quête de réduction des gaz à effet de serre“. Cependant, d’ici 2015, l’énergie solaire ne représentera que 3 % de la consommation électrique américaine.

Combler le retard français

La France espère combler son retard grâce au fait que le groupe public EDF rachète l’électricité issue du solaire. Ainsi, depuis l’année dernière, EDF rachète cette énergie 0,55 euro le kilowattheure lorsque les panneaux sont intégrés au bâtiment, contre 0,3 euro le kilowattheure pour les configurations classiques.

Avec cette politique, il s’agit de rattraper un peu le temps perdu en créant des niches de marché sur lesquelles vont venir les industriels“, a indiqué au quotidien François Moisan, directeur scientifique de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe).

  • facebook
  • googleplus
  • twitter