Les prix à la pompe devraient augmenter à la mi-janvier

essence.jpgL’Union française des industries pétrolières (Ufip) a annoncé que si le prix du baril se maintient autour de la barre symbolique des 100 dollars, les prix à la pompe pourraient augmenter de 3 à 4 centimes par litre dès la mi-janvier.

Si on se maintient à 98-100 dollars le baril de brut, il y aura un impact à la mi-janvier. Cela correspondrait à 3 à 4 centimes de plus pour chaque litre de carburant (gazole, essence ou fioul domestique)” par rapport à la moyenne de décembre, a indiqué au quotidien “La Tribune” Jean-Louis Schilansky, délégué général de l’Ufip. Le gazole, “qui est le carburant le plus demandé en hiver“, risque d’être le plus sensible à cette hausse, a-t-il précisé.

Alors que le mois dernier, les prix moyens du litre à la pompe étaient de 1,2035 euro pour le gazole, 1,3297 euro pour le litre d’essence (SP95), et 0,7706 euro pour le litre de fioul, en début de semaine dernière, le litre d’essence valait 1,3402 euro, le litre de gazole 1,2084 euro, et le litre de fioul 0,7798 euro.

Un hiver froid continu et des tensions géopolitiques” ont contribué à cette augmentation des prix, a expliqué le délégué général de l’Ufip. “Il y a toute une chaîne de répercussion du prix du brut, depuis le marché de gros des produits raffinés de Rotterdam (Pays-Bas) et la vente en station-service“, a-t-il rappelé, ce qui explique que les prix à la pompe ne devraient pas augmenter avant deux semaines.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter