Jean-Louis Borloo s’explique sur les OGM

jl_borloo_medad.JPGA l’occasion d’une entretien accordé au quotidien “Sud-Ouest” aujourd’hui, Jean-Louis Borloo a tenu a rappeler que sur le sujet des OGM en particulier, et de façon plus générale, “l’esprit et la lettre du Grenelle seront intégralement et scrupuleusement respectés”.

Cette déclaration du ministre de l’Ecologie, du développement et de l’Aménagement durables vient en réponse aux accusations de José Bové qui demande au gouvernement l’application de la clause de sauvegarde sur les cultures OGM. Or, Jean-Louis Borloo rappelle dans cet entretien que lors du Grenelle, il avait été convenu de “suspendre la commercialisation du Mon 810 jusqu’au vote de la loi, ce que nous avons fait“.

Il rappelle également qu’en ce qui concerne les autres engagements, à savoir la création d’une haute autorité sur les OGM, le gouvernement en “a anticipé la création, laquelle éclairera et le gopuvernement, et la Commission européenne“.

Respecter la Haute Autorité

Quant à une éventuelle suspension des OGM dans l’attente de 2009, comme le réclament de nombreuses associations, le ministre déclare ne pas pouvoir y répondre par la positive, auquel cas, cela “voudrait dire que la haute autorité ne travaille pas ou n’est pas vraiment autonome ! Ce n’est pas possible. je ne peux pas répondre. Ce serait ne pas respecter le travail de la haute autorité“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter