Plus de 250.000 anciens sites industriels pollués en France

friche_industrie.jpgUne étude de l’Institut de veille sanitaire (INVS) a mis en évidence une contamination à l’amiante chez des personnes ayant vécu à proximité de l’ancienne usine de broyage d’amiante CMMP, à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

Des sacs d’amiante laissés sur le site après la fermeture du site et dont les poussières se sont propagées aux alentours seraient à l’origine de cette contamination. Selon “L’Expansion”, plus de 70 malades ont été recensés, dont 35 sont décédés.

Ce site n’est pas le seul à être pollué. En effet, dans l’hexagone, plus de 250.000 sites ayant accueilli une activité industrielle polluante ont été recensé. Si ces sites n’ont pas été dépollués ou si la dépollution a été mal réalisée, ils peuvent présenter un risque pour la santé des riverains. Aujourd’hui, selon les professionnels, il reste encore beaucoup de terrains pollués.

“Des bombes à retardement”

Ce sont des bombes à retardement. Il suffit souvent de gratter la terre pour découvrir des hydrocarbures, des solvants et des métaux lourds comme l’arsenic, le plomb, le chrome ou le cadmium“, a déclaré au magazine Frédéric Ogé, chercheur au CNRS qui recense les cas les plus problématiques.

Ces substances qui peuvent être toxiques ou cancérigènes “se diffusent via l’eau ou le vent et contaminent les terres agricoles et les jardins ouvriers dans un rayon de plusieurs kilomètres“, a ajouté le toxicologue Maurice Rabache.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter