Grenelle : 33 chantiers opérationnels en cours

Borloo_1207.JPGJean-Louis Borloo a tenté de dissiper le malaise ambiant autour de la mise en pratique des décisions prises au cours du Grenelle de l’environnement. Il a réaffirmé sa volonté de relancer la concertation.

Ces derniers temps, les associations parties prenantes aux dernières négociations du Grenelle de l’environnement manifestaient leur impatience à voir appliquer les décisions prises dans le cadre des tables rondes. Jean-Louis, Borloo conscient du malaise ambiant a tenu hier une conférence de presse destinée à rassurer associations et syndicats qui reprochaient au gouvernement son manque de concertation et une réduction de ses ambitions.
Au cours de cette conférence, le ministre a donc clairement affiché sa volonté de relancer la concertation. “On fera une réunion de concertation mensuelle avec les participants du Grenelle (…) On éprouve le besoin de se voir avec les cinq collèges tous les mois pour qu’il n’y ait pas d’inquiétude sur les avancées du processus“.

Les OGM: un sujet brulant

Sur un des points qui suscite le plus la polémique, à savoir les OGM, Jean-Louis Borloo a assuré que le gouvernement suivrait l’avis qui sera rendu le 11 janvier prochain par le comité de préfiguration de la Haute Autorité concernant le Mon 810. Il a également assuré que le principe de précaution s’appliquera en la matière et que la clause de sauvegarde sera activée à Bruxelles en fonction de l’avis rendu. Par ailleurs, le texte présenté en conseil des ministres hier reprenait, selon le ministère, les conclusions du Grenelle.

33 chantiers opérationnels

Autre point de friction, le bonus/malus devant pénaliser les voitures les plus polluantes ne sera appliquer qu’à l’achat de véhicules neufs. Or selon les participants à la table ronde concernée, il était prévu de mettre en place une taxe annuelle. Sur ce point , le ministre a assuré que le malus serait annualisé dans la loi Grenelle 1.

Concrètement, ce sont 33 chantiers opérationnels qui ont été lancés dans le but de concrétiser les décisions du Grenelle. “On rentre dans la vraie vie, ça va être des milliers de petites choses à faire” concluait Jean-Louis Borloo. Les premiers éléments seront donc intégrés dans un projet de loi d’orientation Grenelle 1 avant le 9 février. Un second texte “Grenelle 2” est déjà prévu en mars, à la reprise de la session parlementaire.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter