Arrivée du Vélib’ en banlieue : Clear Channel porte plainte

velib.jpgLe groupe américain Clear Channel a porté plainte contre son concurrent français JC Decaux et la ville de Paris pour “pratiques anti-concurrentielles”. L’Américain contesterait la décision de la ville de Paris qui permet d’étendre le système de vélos en libre service à une trentaine de communes riveraines

Selon le quotidien “Les Echos” paru hier, Clear Channel a déposé une plainte contre JC Decaux et la ville de Paris devant le Conseil de la concurrence. Pour le groupe américain, le nouvel avenant “permettrait à JC Decaux d’avoir un avantage décisif pour remporter les contrats de mobilier urbain, aujourd’hui très liés à la mise en place de vélos” dans une trentaine de villes voisines de Paris.

Il y a deux mois, la ville de Paris a proposé à plusieurs communes de sa proche banlieue d’installer, dès le second semestre 2008, 4.500 vélos répartis sur 300 stations. Paris prendrait en charge le coût d’installation et de fonctionnement évalué à 7 millions d’euros par an.

Les Parisiens sont concernés par l’arrivée du vélo en libre service dans la proche banlieue puisque chaque jour 120.000 d’entre eux traversent le périphérique pour se rendre à leur travail. Le projet doit être validé lundi prochain par le Conseil de Paris.

> Pour information : Les villes concernés sont Saint-Denis, Aubervilliers, Pantin, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Bagnolet, Montreuil, Vincennes, Saint-Mandé, Fontenay-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice, Charenton-le-Pont, Ivry-sur-Seine, le Kremlin-Bicêtre, Gentilly, Arcueil, Montrouge, Malakoff, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Boulogne-Billancourt, Saint-Cloud, Suresnes, Puteaux, Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret, Clichy-sur-Seine, et Saint-Ouen.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter