Alliance pour la planète : le retour

Alliance_pour_la_planete.JPGL’Alliance pour la planète, ce collectif de 80 associations écologistes, dont Greenpeace et le WWF, avait annoncé jeudi dernier, son retrait du processus du Grenelle de l’environnement. Elle a annoncé hier sa décision d’y revenir.

Jeuid dernier, jour de publication du décret sur les OGM, l’Alliance pour la planète avait annoncé son retrait du processus du Grenelle de l’environnement. Elle entendait ainsi protester contre ce qu’elle estime être une absence de concertation de la part du gouvernement.

Revirement de position hier, puisque l’Alliance a annoncé dans un communiqué qu’elle reprenait sa place dans le processus, satisfaite des assurances transmises par le gouvernement. “Le ministre d’Etat ayant répondu favorablement à notre demande en décidant de réactiver et de réunir le 20 décembre prochain le groupe de contact qui associe les différents collèges, l’Alliance reprend donc sa participation au Grenelle“.

Dans une lettre ouverte au gouvernement, co-signée avec la fondation Nicolas Hulot et France Nature Environnement, le collectif indique qu’il sera désormais particulièrement attentif lors de la réunion de l’intergroupe sur les OGM prévue le 11 décembre. Il espère également que “les engagements pris lors du Grenelle de l’environnement soient pleinement respectés, en particulier l’activation immédiate de la clause de sauvegarde” sur les OGM.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter