L’épidémie du virus Ebola tue en Ouganda

ebola.jpgSelon un nouveau bilan annoncé hier par les autorités ougandaises, l’épidémie du virus Ebola a fait au moins 28 morts à l’ouest de l’Ouganda.

Depuis le début de l’épidémie, nous dénombrons quelque 112 cas dont 28 décès. Trois malades sont morts aujourd’hui“, a indiqué dimanche à l’AFP Samuel Kazinga, responsable du district de Bundibugyo.

Selon certains responsables du ministère de la Santé, la propagation du virus serait due à un manque d’équipements dans les hôpitaux ougandais.

Huit experts en agents pathogènes du laboratoire américain du Centre de contrôle et de prévention des maladies d’Atlanta, qui a révélé l’épidémie grâce à ces analyses, sont arrivés la semaine dernière en Ouganda.

“Symptômes différents”
Il y a une dizaine de jours, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait annoncé que la souche du virus d’Ebola découverte dans l’ouest de l’Ouganda était nouvelle, “avec des caractéristiques et des symptômes différents“. Cette nouvelle souche semble entraîner la mort par forte fièvre plutôt que par forte hémorragie.

L’Ebola, maladie très contagieuse mortelle dans 50 à 90% des cas, a tué il y a 7 ans au moins 173 personnes dans le nord de l’Ouganda.

Habituellement, le virus Ebola provoque des fortes fièvres, une fatigue généralisée, des douleurs musculaires, des céphalées, des diarrhées, des vomissements…

  • facebook
  • googleplus
  • twitter