Lancement du deuxième forum européen sur l’énergie nucléaire

golfech.jpgLe forum européen sur l’énergie nucléaire, lancé par la Commission et soutenu par le Conseil européen de mars, a été inauguré hier à Bratislava par le premier ministre slovaque, Robert Fico, et le premier ministre tchèque Mirek Topolánek, ainsi que par le membre de la Commission chargé de l’Énergie, Andris Piebalgs, qui a également lu un message de bienvenue du président Barroso.

Faisant allusion au contexte européen actuel en matière d’énergie et de changement climatique, le président Barroso a déclaré dans son message de bienvenue que “nous sommes à la veille d’une troisième révolution industrielle: l’ère des faibles émissions de carbone. L’énergie nucléaire peut jouer un rôle en répondant à nos préoccupations croissantes à l’égard de la sécurité d’approvisionnement et de la réduction des émissions de CO2″.

“Certes, il n’appartient pas à l’UE de décider si les États membres doivent utiliser l’énergie nucléaire, mais nous pouvons participer utilement au débat dans des domaines tels que la recherche et la sécurité et offrir une plateforme pour un dialogue ouvert. La Commission est disposée à favoriser l’émergence d’un débat transparent sur l’énergie nucléaire et à veiller à ce que le public reçoive des informations pertinentes et fiables sur les différentes options envisageables“.

Le forum européen sur l’énergie nucléaire réunit de hauts représentants des pouvoirs publics, des membres du Parlement européen, ainsi que des représentants du Comité économique et social, des producteurs d’électricité, du secteur nucléaire, des consommateurs, du secteur financier et de la société civile, qui examineront, dans le cadre d’un débat large et ouvert, les possibilités et les risques de l’énergie nucléaire.

Acceptation par le public

Dans son discours, Andris Piebalgs a déclaré que “un niveau élevé de sécurité, de sûreté et de non-prolifération est la condition sine qua non pour l’utilisation de l’énergie nucléaire. L’acceptation par le public constitue le deuxième pilier important. Celle-ci passe, dans une société démocratique, par le renforcement de la confiance dans les informations disponibles et dans l’utilisation de l’énergie nucléaire“.

Ce nouveau forum sur l’énergie est le premier à avoir lieu dans les nouveaux États membres et à être organisé conjointement par deux pays. Il s’agit là d’un signal fort et hautement symbolique de la Slovaquie et de la République tchèque. Le forum de Bratislava – Prague sera organisé deux fois par an.

La première réunion du forum sur l’énergie nucléaire déterminera les questions prioritaires qui devraient faire l’objet d’un examen approfondi dans les mois à venir, dans la perspective du prochain forum, qui se déroulera à Prague au début de l’été 2008.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter