Siemens pourrait investir plusieurs milliards d’euros dans Areva NP

siemens.jpgSelon le quotidien “Les Echos” paru aujourd’hui, le groupe allemand Siemens, qui détient déjà 34% d’Areva NP, serait prêt à investir plusieurs milliards d’euros dans la filiale réacteurs du groupe public français.

Nous sommes très contents de notre participation et voulons rester dans le capital. Nous sommes prêts à monter plus haut dans le capital d’Areva NP. (…) S’il faut dépenser quelques milliards d’euros, on est capable de le faire“, a déclaré Philippe Carli, président de Siemens France, au quotidien.

Concernant un investissement dans le capital du groupe Areva lui-même, Philippe Carli répond qu'”il ne s’agit pas de notre scénario privilégié et surtout, nous le ferions en tant qu’investisseur industriel et non financier“.

Le président de Siemens France exclut l’hypothèse d’une cohabitation avec le groupe français Alstom au sein du capital d’Areva car “cela se heurterait très probablement à des problèmes de concurrence“.

Ambitions de Bouygues dans le nucléaire

Siemens serait ouvert à l’arrivée au tour de table du groupe nucléaire français de Total ou de Bouygues. Ce dernier, qui détient 30,7% d’Alstom, “ne cache pas ses ambitions dans le nucléaire“.

Le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), détient 78,96% du capital d’Areva, a démenti hier soir les informations selon lesquelles il envisagerait de céder une partie de sa participation dans le groupe public français.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter