Le Japon lance sa nouvelle campagne de pêche à la baleine

baleine.jpgLe Japon a lancé hier sa nouvelle campagne de chasse à la baleine. Les bateaux qui ont quitté le port de Shimonoseki sont cette année bien décidés a chasser la baleine à bosse une espèce pourtant considérée comme menacée.

En dépit des contestations internationales, émanant le plus souvent de la Nouvelle-Zélande ou de l’Australie, le Japon a donc lancé hier sa nouvelle campagne de pêche à la baleine. Ce sont donc plus de 1.000 baleines qui risquent d’être tuées dans l’océan Antarctique.

L’association écologiste Greenpeace va tenter de traquer les malfaisants à l’aide de son navire Esperanza. “La flotte de pêche à la baleine doit retourner au port dès maintenant. Si ce n’est pas le cas, nous mènerons des actions directes, non-violentes pour stopper la chasse à la baleine“, explique Karli Thomas de Greenpeace à l’AFP. Il considère que cette campagne “est une honte et une source de tension diplomatique entre le japon et les pays qui soutiennent la protection des baleines“.

Une pêche a des fins “scientifiques”

Chaque année,le Japon contourne le moratoire international sur la pêche commerciale à la baleine, en vigueur depuis 1986. Le pays pêche chaque année un millier de baleines à des fins dites “scientifiques”. De plus, cette année, la flotte japonaise a décidé en sus, de ramener une cinquantaine de baleines à bosse, espèce considérée comme menacée par les défenseurs de l’environnement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter