“Le marché unique de l’électricité est important”

electricite_poteau.JPGEn début de semaine, à Belfast, le Marché unique de l’électricité (SEM) a été inauguré par M. Andris Piebalgs, membre de la Commission chargé de l’énergie, M. Nigel Dodds, ministre nord-irlandais des Entreprises, du Commerce et des Investissements, et M. Eamon Ryan, ministre irlandais des Communications, de l’Énergie et des Ressources naturelles.

Dans son discours, M. Piebalgs a déclaré: “Le Marché unique de l’électricité est important non seulement pour toute l’Irlande, mais aussi pour l’Union européenne. Il s’agit, en effet, d’une contribution importante à la réalisation du marché intérieur de l’énergie et les initiatives régionales telles que le SEM méritent d’être largement reprises. De la sorte, prendra forme, petit à petit, un véritable réseau européen et, aussi, une politique européenne de l’énergie“.

M. Piebalgs a également félicité toutes les personnes concernées pour leur coopération exemplaire, tant au niveau gouvernemental, des régulateurs ou des exploitants de réseau de transport. Le SEM, approuvé en 2004, fait partie du projet All-Island. Il comprend aussi des dispositions communes concernant le gaz, la sécurité d’approvisionnement et l’énergie durable comme, par exemple, en matière d’efficacité énergétique et de gestion de la demande.

À partir du 1er novembre, près de 2,5 millions de consommateurs (1,8 millions en république d’Irlande et 700 000 en Irlande du Nord) peuvent s’attendre à bénéficier d’avantages à long terme d’un marché unique, concurrentiel, durable et fiable, pour la fourniture d’électricité en gros, qui soit géré et régulé à l’échelle de l’île. Les transactions d’électricité en gros effectuées sur le marché commun représenteront plus de 1,85 milliards d’euros (1,3 milliards de livres). L’un des principes clés du SEM est l’obligation, pour les États et les régulateurs, de protéger les intérêts des consommateurs dans l’optique d’une concurrence accrue.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter