Réchauffement climatique : Ban Ki-moon s’est rendu en Antarctique

banquise.jpgBan Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, qui s’est déplacé vendredi en Antarctique, a demandé que des mesures politiques d’urgence soient prises pour tenter de maîtriser le changement climatique. Il est le premier dirigeant de l’ONU à se rendre en Antarctique.

Ban Ki-moon, pour qui la lutte contre le réchauffement une priorité, a rencontré des scientifiques à la base de l’aviation chilienne d’Eduardo Frei ainsi que des chercheurs sud-coréens du centre de recherches de Sejong.

Les scientifiques lui ont indiqué des exemples de la fonte des glaciers en Antarctique et dans le sud des Andes. Par exemple, l’étendue de glace dite Plate-forme de Larsen, qui couvrait 400 km2 a fondu en 20 jours et le glacier de Hannah Point a reculé de 120 mètres en quelques années.

“Il y a urgence”

J’ai besoin d’une réponse politique. Il y a urgence et pour les situations d’urgence, il nous faut des mesures d’urgence“, a-t-il déclaré, précisant que les températures n’ont jamais été aussi “élevées” depuis 1 800 ans.

Tout ce que nous avons vu était très impressionnant et magnifique, extraordinairement magnifique“, a déclaré Ban Ki-moon. “Mais, en même temps, c’est préoccupant. Nous avons assisté à la fonte des glaciers“.

Le secrétaire général des Nations unies prépare une conférence sur les changements climatiques qui se déroulera à Bali, en Indonésie, du 3 au 14 décembre prochain. Cette réunion devra “tracer la feuille de route vers le protocole” qui succédera au protocole de Kyoto après 2012.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter