Etat d’alerte en Grande Bretagne et en Europe du nord

inondation.jpgUne forte tempête a frappé la mer du Nord cette nuit plongeant toute l’Europe du nord dans l’inquiétude quant à d’éventuelles déferlantes annoncées comme les pires depuis 20 ans.

La Grande-Bretagne, à peine remise des importantes inondations de l’été, est de nouveau en état d’alerte. “Une vague déferlante pouvant atteindre trois mètres de haut fait progression depuis la mer du Nord. cela coïncide avec les plus hautes marées“, s’inquiète Hilary Benn, le ministre britannique de l’Environnement.

La tempête a également conduit les grands groupes pétroliers à fermer temporairement les plate-formes de la mer du Nord au large de la Norvège, amputant de ce fait de plus de 10% la production du pays .

La vigilance est de mise

Mais, plus globalement, c’est toute l’Europe du Nord qui fait preuve de vigilance. Le port de Rotterdam, premier port d’Europe, a été fermé aux Pays-Bas, et l’alerte est maintenue dans tout le pays en raison de la mauvaise combinaison vent fort et montée des eaux. Pour rappel, un tiers du territoire néerlandais se situe en dessous du niveau de la mer.

En Allemange aussi, l’Office de navigation en mer et d’hydrographie d’Hambourg averti qu’à l’embouchure de l’Elbe, le niveau des eaux pourrait atteindre un niveau bien supérieur au niveau moyen des crues.

Enfin, le nord de la France est également touché par la tempête. Dans une zone située entre Dunkerque, Tourcoing et Douai, des toitures se sont envolées,des pans de mur sont tombés et des arbres arrachés.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter