Problèmes de mises en conformité du CSJ

CSJ.JPGLe centre de stockage des déchets du Jura (le CSJ) connait depuis un certain temps des problèmes de mises en conformité. Des nuisances olfactives sont à déplorer depuis cet été.

“Le Progrès” révèle dans son édition lyonnaise que depuis son ouverture en 1998, le centre de stockage des déchets du Jura connaît régulièrement des problèmes liés à son activité. Il s’agit le plus souvent de problèmes d’odeur, d’incendie ou encore de mise en conformité.

Depuis cet été, ce sont des nuisances olfactives qui sont à déplorer. Le directeur du Sydom, Hubert Martin, explique que le phénomène serait du à des travaux nécessitant l’ouverture du casier n°3, casier qui contient des fines de criblage et dont l’ouverture a fait réapparaitre les odeurs.

L’usine est également accusée de ne pas respecter certaines prescriptions, ce non-respect pouvant entrainer des pollutions des sols par les lixiviats. En cause, le trop haut niveau de l’eau dans une alvéole, niveau élevé en raison du déversement important d’eau nécessaire à l’extinction d’un incendie en 2005. Sur ce point, Hubert Martin explique que “la solution est de traiter le lixiviat sur place, avec la mise en place d’un système de traitement comme une station, mais les communes s’y opposent formellement“.

Enfin, le dernier point en cause est le non-recouvrement hebdomadaire de la surface en exploitation. Sur ce point, Hubert Martin confie au “Progrès” que “dès cette semaine, nous expérimentons un procédé d’épandage avec des plaquettes de bois sur l’alvéole en service. Ces plaquettes de bois provenant uniquement de bois non traité, une solution qui a deux avantages : limiter les envols et limiter les odeurs en cas de nuisances olfactives occasionnelles.”

  • facebook
  • googleplus
  • twitter