Le Parlement européen favorable à une taxe “élevée” sur le tabac

cigarette.jpgMercredi, les eurodéputés ont suggéré de mettre en place une taxe européenne minimum “élevée” sur les produits du tabac.

Pour le Parlement européen, il est “inacceptable” que certains Etats membres encouragent l’achat de tabac en appliquant sur leur territoire une taxation peu élevée. C’est pourquoi les eurodéputés demandent que la Commission européenne “envisage un niveau minimum communautaire élevé de taxation des produits du tabac“.

Dans ce texte adopté à une large majorité, les eurodéputés proposent également que la vente de tabac soit interdite aux moins de 18 ans. Ils sont favorables à l’interdiction de fumer en présence de mineurs dans les moyens de transports privés.

La Commission européenne est également invitée à modifier la “directive sur les produits du tabac” de 2001, pour mettre en place un réglementation plus stricte pour les additifs. Il s’agirait notamment d’interdire les additifs “addictifs“, cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction, et d’améliorer l’information concernant les autres additifs.

“Interdiction totale de fumer”

Le Parlement européen demande aux Etats membres qui ne l’auront pas encore fait “d’instaurer dans les deux ans une interdiction totale de fumer dans tous les lieux de travail fermés, y compris dans le secteur de la restauration, ainsi que dans tous les établissements publics fermés et moyens de transport“.

Le texte adopté mercredi demande également “une interdiction absolue de fumer, dans tous les locaux du Parlement européen, avec effet immédiat“.

En janvier dernier, la Commission européenne s’est prononcée pour une interdiction générale de fumer dans les espaces publics fermés, en lançant un large débat sur la nécessité ou non d’adopter une législation au niveau de l’Union européenne.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter