Le Grenelle s’intéresse aux questions de santé

grenelle.jpgLors de la seconde table ronde du grenelle de l’Environnement consacrée au thème “santé-environnement” qui s’est tenu mercredi après-midi, les questions de la qualité de l’air et acoustique des bâtiments, les sols pollués et des risques au travail ont été traitées.

Concernant la qualité de l’air extérieur, “un plan particules sera défini dans les tout prochains mois avec un objectif de 15 µg/m3 (PM2,5), valeur cible en 2010 et obligatoire en 2015, soit une réduction de 30% par rapport à aujourd’hui, et avec atteinte à terme de la valeur guide de l’OMS (10?g/m3). Il intègrera les particules primaires et secondaires: installations de combustion, chaudières, transports, chauffage au bois“.

La question de la qualité de l’air intérieur et acoustique des bâtiments, comporte “l’étiquetage obligatoire des matériaux de construction et de décoration, notamment leur contenu en polluants volatils“. Dès 2008, les substances CMR1 et CMR2 seront interdites dans ces produits. Les substances CMR3 seront traitées dans le cadre de l’élaboration du Plan national santé environnement.

Déclaration de la présence de nanoparticules

Pour les réductions des nuisances sonores, les moyens consacrés à la lutte contre le bruit des infrastructures routières, autoroutières et ferroviaires seront augmentés de 150 à 450 millions d’euros. Les modalités d’approche et de décollage des avions seront revues et un observatoire du bruit sera également mis en place dans les grandes agglomérations.

Concernant les risques liés aux nanomatériaux, une déclaration aux pouvoirs publics sera obligatoire sur la présence de nanoparticules dans les produits grands publics dès l’année prochaine. Il est également prévu de “rassembler les résultats scientifiques sur les radiofréquences et la santé, notamment en téléphonie mobile“.

> Pour information :

CMR : Cancérigène, Mutagène, Reprotoxique.
CMR1 : substances que l’on sait être CMR pour l’homme.
CMR2 : substances assimilées à des substances CMR pour l’homme.
CMR3 : substances préoccupantes pour l’homme en raison d’effets CMR possibles mais pour lesquelles les informations disponibles ne permettent pas une évaluation satisfaisante.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter