Le chiffre d’affaire d’Air Liquide progresse de 10,3%

airliquide.JPGAu 3ème trimestre 2007, le chiffre d’affaires du Groupe progresse de +10,3%. Sur le trimestre, l’effet de change reste négatif (-2,4%) alors que l’effet relatif au gaz naturel n’est pas significatif.

A données comparables, c’est-à-dire en excluant ces effets et l’impact de l’acquisition de la société d’ingénierie Lurgi, consolidée sur les deux derniers mois, la croissance du chiffre d’affaires est de +7,4%.

Les ventes Gaz et Services du 3ème trimestre atteignent 2 485 millions d’euros, en hausse de +7,9% à données comparables, soit la plus forte croissance trimestrielle depuis 2004. Cette accélération succède à une progression de +6,3% au 2ème trimestre et de +5,3% au 1er trimestre. L’ensemble des branches d’activités et des zones géographiques contribue à ce bon résultat.

La progression de la marge opérationnelle courante en Gaz et Services se poursuit, fruit des programmes de productivité et d’efficacité. Au niveau du Groupe, elle devrait rester stable, compte tenu de la part désormais plus importante de l’activité Ingénierie.

10 milliards d’euros d’investissements

Commentant l’activité du 3ème trimestre 2007, Benoît Potier, Président Directeur-Général du groupe Air Liquide, a déclaré : “Ce bon troisième trimestre confirme la validité de notre modèle de croissance. En effet, nous bénéficions pleinement de la dynamique des marchés sur lesquels nous opérons, comme l’Europe et l’Asie, avec notamment une accélération marquée de nos activités Electronique et Santé“.

Nous poursuivons notre stratégie de développement interne sur des marchés prometteurs, que nous renforçons par une politique d’acquisitions ciblées et régulières. Enfin, notre programme d’investissements de 10 milliards d’euros sur la période 2007-2011, annoncé en juillet dernier, progresse conformément à nos prévisions. Ces éléments nous rendent confiants dans la capacité du groupe Air Liquide à générer une croissance solide et durable. Pour l’année 2007, nous confirmons notre objectif d’une croissance à deux chiffres du résultat net“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter