San Francisco fait la chasse aux bouteilles d’eau

gavin_newsom_san_francisco._JPG.JPGL’eau en bouteille est une nouvelle fois remise en cause. Cette fois-ci ce sont les maires de San Francisco et de New-York qui décident de s’attaquer au problème.

Dans son édition d’aujourd’hui, le quotidien “La Tribune” révèle donc que les bouteilles d’eau sont devenue “la bête noire des maires des deux plus grandes villes du monde” à savoir New-York et San Francisco. Les bouteilles d’eau sont en effet largement remise en cause du fait de leurs caractère néfaste sur l’environnement.

Un “non-sens”

Selon, Gavin Newsom, le maire de San Francisco, la consommation d’eau en bouteille constitue un “non-sens”. En effet, il confiait à la presse locale que “livrer ces bouteilles nécessite de bruler des quantités importantes de carburant fossile qui rejette dans l’atmopshère du CO2. Or, tout ce gaspillage et cette pollution sont générés par un produit dont la qualité est souvent inférieure à celle de l’eau du robinet de San Francisco“.

Il a d’ores et déjà mis tous les fonctionnaires de la ville à l’eau du robinet et plusieurs restaurants lui emboitent le pas en ne proposant que l’eau en carafe dans leurs établissements.

Les producteurs d’eau contre-attaquent

De leur côté, les producteurs d’eau, rassemblés au sein de l’Association internationale de l’eau en bouteille (Ibwa) lancent une nouvelle campagne qui met en avant leur implication dans les politiques de recyclage. Pour rappel, le marché de l’eau en bouteille pèse 28,3 milliards de litres aux Etats-Unis.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter