Les Allemands ont remporté le “Solar Decathlon 2007”

solar_decathlon.jpgVendredi dernier, une équipe d’étudiants allemands de l’Université de Darmstadt a remporté le concours de maisons solaires à Washington.

Une vingtaine d’universités américaines et étrangères participaient au “Décathlon solaire 2007”. La troisième édition du concours était organisée du 12 au 20 octobre par le département américain de l’Energie.

L’objectif des participants était de construire et de faire fonctionner entièrement à l’énergie solaire la maison la plus agréable et la plus économe en énergie.

L’équipe de la Technische Universität Darmstadt a obtenu 888,45 points sur 1 200, collectés selon 10 critères, allant de la convivialité de la maison à son efficacité énergétique en passant par son coût, son confort, la qualité de son éclairage, ou encore celle de son eau chaude.

Les étudiants allemands étaient en compétition avec 16 prestigieuses universités américaines dont le Massachusetts Institute of Technology (MIT), Cornell University (nord-est), l’université du Colorado (centre-ouest), gagnante des deux précédentes éditions, et de Santa Clara (ouest).

Le Québec était représenté par un projet réunissant trois grandes écoles et universités (McGill, Université de Montréal et Ecole de technologie supérieure) et l’Espagne par l’Universidad Politecnica de Madrid.

“Vivre (…) sans énergie fossile”

C’est un grand honneur, nous sommes tellement heureux. C’était une compétition serrée notamment avec l’Université du Maryland qui avait aussi une belle maison et un bon système“, a déclaré à l’AFP Barbara Gehrung, porte-parole de l’équipe allemande, composée d’une quarantaine d’étudiants en architecture et ingénierie.

Nous avons prouvé que nous pouvons vivre un avenir meilleur sans énergie fossile et que si nous travaillons ensemble sur le plan international, nous pouvons réussir“, a-t-elle indiqué.

C’était aussi fascinant de voir combien les gens étaient intéressés et de rencontrer les visiteurs qui venaient voir les maisons“, a-t-elle ajouté alors que plus de 100 000 personnes ont visité les maisons expérimentales en seulement une semaine.

La maison allemande utilisait notamment l’isolation des murs par le vide, une technique qu’on retrouve dans les conteneurs réfrigérants mais qui n’est pas encore utilisée dans les constructions résidentielles. Les murs disposaient en outre de microcapsules de paraffine qui, en devenant solides ou liquides selon la température, permettaient de stocker la chaleur. Des panneaux de bois s’inclinaient également automatiquement en fonction de la luminosité pour économiser l’énergie.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter