NOBEL DE LA PAIX – “Une nouvelle impulsion”

Al_Gore.JPGJacques Chirac, ancien président français, s’est réjoui de l’attribution du Prix Nobel de la paix à Al Gore, ancien vice-président américain, et au groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec), jugeant que cette récompense donnera “une nouvelle impulsion” à la cause environnementale.

Jacques Chirac se déclaré “particulièrement heureux” du choix du Comité Nobel et “félicite très chaleureusement” l’ancien vice-président américain et le Giec.

Ce prix témoigne de la prise de conscience enfin mondiale des risques que les changements climatiques font courir à l’avenir de l’humanité“, a-t-il indiqué. “Il vient récompenser le remarquable travail réalisé par Al Gore et par le GIEC qui, grâce à leur expérience et à leur vision, grâce à leur inlassable engagement, ont réussi à sensibiliser toute la communauté internationale à la responsabilité qui est la sienne pour relever le défi environnemental“.

Pour l’ancien président français, “cet événement donnera une nouvelle impulsion à la mobilisation pour réussir dans ce combat majeur, qui est aussi au c?ur de son engagement“.

Il “forme le v?u que la révolution écologique, essentielle pour l’avenir de l’homme, franchisse de nouvelles étapes et notamment celles de la création d’une ONU pour l’environnement, de la constitution d’un groupe de pays pionniers chargés de convaincre ceux qui hésitent encore, ainsi que de l’adoption, par les Nations Unies, d’une Déclaration universelle des droits et devoirs environnementaux“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter